À propos

Bonjour à tous !

Moi c’est David. J’ai 31 ans et je fais le pari de vous apprendre à générer des revenus sur internet.

J’entends déjà vos objections. Personne ? Je vais les verbaliser, ce sera plus simple.

Encore un escroc qui va me proposer des formations à 2000 euros pièce en me faisant miroiter une vie paradisiaque ? Ça aurait pu, mais raté !

Des options binaires pour me vider mon PEL ? Non plus.

Nous ne sommes pas non plus dans les domaines du sondage ou de la lecture de mails rémunérés. J’estime qu’une heure de mon attention ne vaut pas 1 ou 2 euros, et je suis persuadé que vous aussi.

Sur MisterVendeur, seulement des méthodes testées, qui induisent la plupart du temps la vente d’un produit.

Et pour bien vendre, il y a deux conditions :

  • la visibilité, qu’elle provienne de Google ou de Facebook, qu’elle soit gratuite ou payante
  • le taux de conversion

Des revenus passifs… sans rien faire ?

Haha. Bien entendu.

C’est ce que l’on vous a dit ? Ceux qui vous promettent de pouvoir quitter votre job en ne consacrant que quelques heures par semaine à un business sur internet se moquent de vous.

C’était peut-être vrai il y a quelques années. Aujourd’hui, le référencement sur Google est un procédé long et exigeant. Vous devrez produire du contenu de qualité, bien organiser votre site et mettre en place de bons liens retour. De plus en plus de gens apprennent chaque jour à savoir créer un site web, à bien faire leur travail de référencement. Et ceux qui savent déjà faire tout ça  progressent.

Pour ce qui est de la vente sur Amazon, la concurrence est acharnée dans de nombreuses catégories. Vous êtes face aux vendeurs français, mais aussi européens. Et même des vendeurs chinois qui proposent des objets issus directement de leur production.

Mais comme pour les mots-clés, il existe toujours aujourd’hui des niches sous-exploitées sur lesquelles il est possible de vendre.

Générer des revenus passifs, c’est gagner de l’argent à un instant T sans être en train de travailler. C’est assez grisant d’ailleurs. Mais pour y arriver, il faut avoir pas mal bossé en amont.

Vous souhaitez gagner de l’argent en sirotant un cocktail sur une plage exotique ? C’est possible, oui, et dans ce sens tous les charlatans du web sont dans le vrai. Mais il faudra avoir fourni des efforts importants lors des mois précédents, bien comprendre ce que vous faites et surtout pourquoi vous le faites.

Oui, mes méthodes requièrent de l’engagement et de la persévérance. Certaines comme la vente sur Amazon exigent un investissement de départ de plusieurs centaines d’euros. D’autres comme la création de sites de niche demanderont de nombreuses heures afin de trouver des mots-clés, écrire du contenu et optimiser son site.

Pourquoi ce site ?

Mon problème, c’est que je n’ai jamais su me réduire à une seule activité. Je crois pourtant beaucoup aux vertus de la spécialisation. Je suis admiratif des personnes qui s’efforcent chaque jour d’aller plus loin dans la compréhension d’une seule discipline, à laquelle il dévouent leur vie.

J’ai déjà une activité de vendeur sur Amazon FBA, 3 sites de dropshipping et une trentaine de sites de niche. Je travaille ponctuellement avec deux assistants virtuels pour ma rédaction de contenu, car c’est sans doute l’activité la plus chronophage.

Ces sujets me passionnent.

Je pense aussi à une diversification de mes revenus. Je recommande sur ce blog quelques outils que j’utilise avec succès, et je touche une commission pour certains d’entre eux. J’ai dans l’idée de créer une formation complète qui permettra même à un parfait débutant de démarrer.

Je suis hanté par la peur de voir tout s’écouler du jour au lendemain. Ce que je fais n’est pas palpable. Je ne possède pas un bar-tabac ou un pressing. Des business dans lesquels le chiffre d’affaires ne risque pas d’être divisé par deux du jour au lendemain.

Le mien court ce risque. Il suffirait que Google sorte un nouvel algorithme dévastateur, ou qu’Amazon se mette à bouder mes produits pour que mes sources de revenus diminuent brutalement.

Je ne mords pas !

Je n’ai pas prémédité ce blog, je n’ai lancé aucun partenariat en amont. Il est possible qu’il ne fonctionne jamais. Il est probable que je me lasse au bout du 10 e article en voyant que 3 quidams se rendent sur mon blog. Ma patience sera bien meilleure si vous m’encouragez en discutant dans les commentaires !

Si un des articles vous a plu, si vous avez eu une expérience similaire ou vous êtes sur le point de vous lancer, n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires. C’est fait pour. Je serai ravi de tenter de vous répondre 🙂